Tribune de novembre 2023 : transparence, police municipale armée…

visuel tribune mensuelle des élus minoritaires à saint cyr l'école

Texte rédigé le 20 octobre 2023 à destination du magazine municipal

Nos conseillers municipaux : Lydie Dulongpont, Mehdi Belkacem, Armelle Agneray, Christophe Caproni, Marie Litwinowicz, Nicolas Farré et Maurice Imbard

Chères Saint-Cyriennes, Chers Saint-Cyriens,

En ce mois de novembre, nous souhaitons tout d’abord rappeler l’importance des principes de transparence, d’intégrité, et de responsabilité dans la gestion de notre ville. Récemment, une affaire a éveillé notre vigilance. Il s’agit de la décision du maire en juillet 2023 autorisant une convention de formation professionnelle entre la Ville et Operae Academy pour 6 720,30 € TTC. Ce qui a suscité des inquiétudes, c’est la participation de Monsieur Frédéric Buono, adjoint au maire aux Ressources humaines et conseiller municipal depuis 2008, en tant que formateur au sein de cette entreprise. Ce potentiel conflit d’intérêts devrait entraîner des réponses claires de la part de la majorité. Or, lors du conseil municipal de septembre 2023, Madame le maire a brutalement mis fin à la séance avant même que nous puissions poser toutes nos questions. Nous croyons que chaque élu doit avoir l’opportunité d’interroger la gestion municipale pour l’intérêt de nos concitoyens, c’est la base de la transparence et de la responsabilité. Nous restons préoccupés par cette affaire et restons en attente de réponses. Nos élus doivent conserver leur intégrité pour préserver la confiance des citoyens. Notre ville mérite une gouvernance où les décisions sont prises dans l’intérêt général, et où les citoyens sont entendus.

Lors du dernier conseil municipal, nous avons été également stupéfaits d’apprendre par le biais d’une demande de subvention, que nos policiers municipaux allaient être équipés en armes létales. Ils étaient selon nos informations précédemment armés de taser pour se défendre. Nous ne souhaitons pas que Saint-Cyr-l’École s’enferme dans un cycle de violence, avec de potentiels accidents mortels. Le débat autour de l’armement de la police municipale mérite une réflexion locale bien plus approfondie et une discussion ouverte avec les associations de quartiers, de jeunesse, la police, les élus, et plus généralement les Saint-Cyriens. La désescalade doit être recherchée pour un retour au calme et à la tranquillité.

Bien entendu, cette demande ne s’oppose pas à la vive condamnation de notre part de la violence et des menaces de mort proférées à l’égard de Madame le Maire. Aucun élu ne doit être menacé dans l’exercice de son mandat.

Rejoignez-nous lors de notre prochaine permanence aux abords du marché couvert le samedi 25 novembre 2023 à partir de 10h00. Ensemble, construisons une ville plus transparente, responsable et participative.


Rappel : Notre tribune qui paraît dans le magazine de la ville ne comporte ni titre, ni sous-titre, ni photo, ni image, ni style (gras, italique, souligné) car les vingt-six élus de la majorité LR-UDI ont refusé lors du Conseil Municipal du 7 octobre 2020 cette possibilité en rejetant l’amendement n°35 déposé par notre groupe à l’occasion de la révision du règlement intérieur du Conseil Municipal.

Aussi sur notre propre site, pour un meilleur confort de lecture nous la rendons plus lisible en y ajoutant des styles de texte et de l’espacement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *