Tribune de février 2023 : ni rêves, ni illusions, du concret avec les Saint-Cyriens

Texte rédigé le 20 janvier 2023 à destination du magazine municipal

Nos conseillers municipaux : Lydie Dulongpont, Mehdi Belkacem, Armelle Agneray, Christophe Caproni, Marie Litwinowicz, Nicolas Farré et Maurice Imbard

Chères Saint-Cyriennes, Chers Saint-Cyriens,

A la majorité municipale les rêves, remises de prix, labels, congratulations…Aux Saint-Cyriens la dure réalité, les travaux et chantiers permanents, la circulation routière saturée, les pistes cyclables inexistantes, discontinues ou inadaptées, le manque de places pour leurs enfants dans les crèches ou les écoles, une transition écologique ambitieuse qui se fait toujours attendre Pour 2023, à la place du rêve et des illusions (dixit Madame le maire), les habitants y voient plutôt de l’incertitude et du flou. Incertitude sur la nouvelle école de la zone Est du quartier Renard qui sortira bien remodelée et réduite, incertitude sur l’arrêt de la bétonisation, flou sur la rénovation de la RD7/Docteur Vaillant.

Au lieu de seulement communiquer, il serait nécessaire d’impliquer les citoyens dans les décisions municipales et les projets qui toucheront leur quotidien. Placer au centre de l’action municipale la volonté de faire participer les habitants à la construction de leur ville « rêvée », prendre en compte leurs remarques souvent pleines de bon sens et de réalisme est indispensable pour créer de l’adhésion. A Saint-Cyr-l’Ecole, on n’y est pas. Les « anciens » Saint-Cyriens se souviendront qu’en 2001 l’équipe municipale alors en place avait été battue car accusée de trop vouloir densifier la ville. Or depuis, en 20 ans, c’est une augmentation d’un 1/3 de la population dont 12,4 % sur les 6 dernières années (source : le Parisien du 30/12/2022) sans que les infrastructures ne suivent. Pour Madame le maire, janvier est le mois des illusions. Espérons que les autres mois de 2023 ne seront pas ceux des désillusions pour les Saint-Cyriens.

Pour notre part, nous ne partons pas défaitistes et pensons que l’on peut améliorer le quotidien des Saint-Cyriens avec peu. Nous avons vu avec les projets du budget participatif proposés par les habitants qu’une enveloppe modeste permettait des réalisations utiles et désirées. La mise en place de conseils de quartier, l’encouragement à l’utilisation du vélo et du covoiturage pour les mobilités du quotidien afin de fluidifier la circulation, la remise en place d’un service gratuit de transport pour les séniors ayant des difficultés à se déplacer, la végétalisation des places dans la ville, une restauration collective de qualité et locale aidée financièrement par la fin du gaspillage alimentaire, l’installation d’une ressourcerie pour réemploi des objets et pour permettre des petites économies aux habitants, travailler au dialogue avec la jeunesse pour répondre à leurs envies dans nos quartiers populaires… Il y a tant de choses à améliorer ou commencer à améliorer avec des moyens limités mais avec une volonté pleine.

Venez discuter de ces sujets, de vos attentes ou souhaits pour notre ville pour les années à venir lors de notre prochaine permanence aux abords du marché couvert le samedi 25 février 2023 à partir de 10h00.


Rappel : Notre tribune qui paraît dans le magazine de la ville ne comporte ni titre, ni sous-titre, ni photo, ni image, ni style (gras, italique, souligné) car les vingt-six élus de la majorité LR-UDI ont refusé lors du Conseil Municipal du 7 octobre 2020 cette possibilité en rejetant l’amendement n°35 déposé par notre groupe à l’occasion de la révision du règlement intérieur du Conseil Municipal.

Aussi sur notre propre site, pour un meilleur confort de lecture nous la rendons plus lisible en y ajoutant des styles de texte et de l’espacement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *