Tribune d’avril 2022 : une ville dirigée sans feuille de route

Texte rédigé le 23 mars 2022 à destination du magazine municipal

Nos sept conseillers municipaux : Lydie Dulongpont, Matthieu Mirleau, Mehdi Belkacem, Armelle Agneray, Christophe Caproni, Marie Litwinowicz et Nicolas Farré.

Chères Saint-Cyriennes, chers Saint-Cyriens,

Nous constatons au fil des CM, des Facebook Live, que certains sujets comme le déficit de commerces, l’absence de maison médicale avec des médecins spécialistes, la circulation routière, la bétonisation de la ville paraissent aux yeux de l’équipe municipale redondants et lassants. Mais il s’agit là du quotidien des habitants d’une ville en chantier permanent depuis de nombreuses années, habitants qui n’ont pas de feuille de route claire et définie en concertation avec eux, donc pas de vision de leur ville future sauf celle, inquiétante, d’une forte densification sans les services auxquels une cité de plus de 20 000 habitants pourraient prétendre. Alors oui il est légitime que leurs interrogations laissées sans réponse reviennent en boucle. Quelques exemples :

COMMERCES : « L’Ambassadeur du commerce fait un travail remarquable
dans la ville » propos de Madame le maire lors du CM du 09 février. Mais à ce jour, les habitants s’interrogent sur les effets de ce travail dans leur quotidien. Pas de nouveaux commerces en centre ville, un marché atone. A quand une feuille de route ?

CIRCULATION : Madame le Maire a reçu en novembre le Grand Prix des Maires pour le projet CYRIA visant à terme (3 ans) à mieux gérer la circulation dans la ville. Bravo mais encore ? Quels changements réels ce prix apporte t-il aujourd’hui dans les déplacements quotidiens des habitants ?

DENSIFICATION : Madame le Maire annonce au dernier CM que conformément à ses engagements de programme l’équipe majoritaire fait une pause dans la bétonisation de la ville mais précise qu’il ne s’agit pas d’une pause dans la densification de la ville. Pas certain que les habitants apprécient la nuance !

VENTE JARDINS FAMILIAUX : La vente des jardins familiaux Guy Moquet en Octobre 2020 devait se traduire par l’émergence rapide d’une zone d’activité économique très attendue par la municipalité. Soit, les travaux ont bien commencé avec la destruction des jardins et de toute végétation de cette zone. Mais depuis + de 2 mois le chantier est à l’arrêt total mais l’eau, elle, est présente en permanence. Pourquoi avoir détruit cette zone humide naturelle en vendant ces terrains municipaux ?

OFFRE MÉDICALE : Toujours + d’habitants à St-Cyr (+ de 20 000 habitants) mais une offre médicale bien restreinte pour une ville de cette taille. La galère continue pour les habitants à la recherche d’un dermato, orl, radiologue, gynéco, ophtalmo…. A quand une maison médicale avec des spécialistes à St-Cyr ?

Portez vous bien en cette période troublée, et à bientôt.


Rappel : Notre tribune qui paraît dans le magazine de la ville ne comporte ni titre, ni sous-titre, ni photo, ni image, ni style (gras, italique, souligné) car les vingt-six élus de la majorité LR-UDI ont refusé lors du Conseil Municipal du 7 octobre 2020 cette possibilité en rejetant l’amendement n°35 déposé par notre groupe à l’occasion de la révision du règlement intérieur du Conseil Municipal.

Aussi sur notre propre site, pour un meilleur confort de lecture nous la rendons plus lisible en y ajoutant des styles de texte et de l’espacement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *