Réponses aux questions orales du conseil municipal du 31 mars 2021

question-orales

Avant chaque Conseil Municipal (CM), les élus ont le droit de déposer des questions concernant les affaires de la commune. Elles sont lues oralement en fin de conseil. Madame le Maire, ou bien les élus ayant un rapport avec le thème concerné, ont l’obligation légale d’y répondre en séance (ou d’y répondre lors du prochain CM). Retrouvez ci-dessous les réponses reçues à nos questions orales lors du conseil municipal du 31 mars 2021.

Question 1

Depuis de nombreux mois, il flotte au-dessus du quartier de l’Épi d’Or, le soir vers 20 heures, une forte odeur de plastique ou caoutchouc brûlé, notamment lorsque le vent provient de l’ouest – sud/ouest. Ce problème a t-il déjà été rapporté par des habitants ? La Municipalité peut-elle enquêter sur ce phénomène quant à son origine et prendre des mesures pour que cela cesse ?

La difficulté n’a pas été remontée par les habitants. Nous allons mener l’enquête et nous reviendrons vers vous. Sachant que j’y suis passée hier soir ainsi que des collègues et ont décelé la même odeur et on a quelques doutes, mais on va d’abord enquêter pour s’assurer que c’est bien la gêne dont on parle.

Réponse de Madame le Maire en visioconférence

Question 2

A compter du 5 avril 2021, environ 50% de la population saint-cyrienne va se voir diminuer de la moitié du ramassage des ordures ménagères qui passera de 2 a 1 fois par semaine. Cette diminution du ramassage sera t-elle répercutée sur le montant de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères ?

La diminution de la collecte des ordures ménagères existe exclusivement dans l’habitat pavillonnaire et permet d’adapter la fréquence de collecte aux besoins des usagers qui la plupart du temps présentent des bacs non pleins. L’optimisation des tournées participe à la maîtrise des coûts mais ne permet pas de compenser la hausse des charges. Cette optimisation permet également de limiter notre impact environnemental – voyez, on fait un tout petit peu d’écologie de temps en temps. Par contre, sachez que la tarification sera revue dans le cadre de la mise en place de la TECO (Tarification écoresponsable).

Réponse de Madame le Maire en visioconférence

Question 3

Des riverains se plaignent régulièrement de problèmes de véhicules ventouses sur la voie publique, un problème connu depuis des années. Cela a pour conséquence d’occuper des places de parking, et selon certains habitants cela peut aussi engendrer du trafic et nourrir le marché noir, créant un sentiment d’insécurité. Qu’est-ce qui est fait et sera fait par la Ville pour lutter contre ce fléau ?

Vous nous parlez là d’un problème connu depuis des années, et dont malheureusement toutes les villes de France font les frais, en ce qui concerne Saint-Cyr-l’Ecole, nous disposons d’une convention avec une fourrière  et chaque véhicule enlevé coûte autour de 350€ à la municipalité,  Cette somme est facturée à la ville si le propriétaire du véhicule identifié sur la carte grise ne vient pas chercher son véhicule dans les 7 jours après son enlèvement à la fourrière. Cette facturation à la ville ne nous empêche pas évidemment de tenter d’identifier le réel et actuel propriétaire du véhicule pour nous faire rembourser, nous le faisons d’ailleurs à chaque fois et cette recherche revêt un caractère assez incertain.

Il faut également savoir que la ville n’est responsable que d’une partie des places de stationnement de son territoire, de nombreuses places qui pourraient laisser à penser qu’elle sont sur le domaine public sont, en réalité, du ressort des bailleurs, bien entendu notre ville a souhaité faciliter les démarches en mettant à disposition de ces bailleurs les avantages de la négociation de son contrat de fourrière, mais comme il résulte du droit actuel que la demande est facturée au demandeur, vous comprenez que nous ne croulons pas sous les demandes.


Depuis notre nouvelle convention signée en septembre 2020, ce sont 97 véhicules qui ont été enlevés, dont 52 à la demande de la police municipale, la montée de leur effectif  dans les années à venir renforcera leur efficacité.


Sur le domaine des résidences Yvelines-Essonne un travail minutieux et adapté, tant que faire se peut au vu de l’existant, a été mené pour que la réhabilitation prenne en compte cette difficulté, sujet complexe qui demande une attention de tous les jours.

Réponse de Madame le Maire en visioconférence

Question 4

Nombreux sont les habitants qui découvrent tardivement que des travaux vont être réalisés dans leur quartier ou dans notre commune. Nous savons qu’ils apparaissent dans le magazine de la ville par période mais pourriez-vous mettre à disposition en ligne sur le site internet de la ville un suivi de tous les travaux en cours (municipal, départemental…) et ceux prévus dans l’année 2021 afin que les habitants puissent avoir une vue d’ensemble et une information centralisée ?

Le site de la ville évolue régulièrement et la création d’une catégorie travaux fait partie de nos projets depuis de nombreux mois. Une évolution était nécessaire dans l’arrière-plan de notre site pour nous permettre de mener à bien ce projet. Cette évolution a été conduite il y a dix jours à la faveur de la grosse mise à jour de WordPress que nous avons déjà eu l’occasion d’évoquer lors de la question orale de votre collègue Mehdi BELKACEM. Chose amusante, votre question est arrivée juste après la mise en ligne de cette possibilité que je vous laisse découvrir sur saintcyr78.fr.

Sur la question du suivi des travaux, je rappelle que des demandes d’arrêtés municipaux arrivent tous les jours pour à peu près tout et n’importe quoi… Il n’est pas question de tout publier tel quel sur le site car les entreprises ne respectent pas toujours les délais et les dates qu’elles indiquent sur tous les documents.

J’ajoute aussi que tout le monde n’est pas forcément connecté à Internet, nous tenons donc à préserver la communication classique aux riverains par le biais de tracts dans les boîtes aux lettres. Ce format ne fonctionne d’ailleurs pas si mal si l’on considère les retours que nous avons. »

Réponse de Madame le Maire en visioconférence

Notre commentaire : La page sur le site web qui a été mise en ligne dernièrement est donc celle-ci : https://www.saintcyr78.fr/category/les-travaux-en-cours/
Si nous apprécions l’effort qui a été fait de regrouper les différents articles de communication sur les travaux sur une page centralisatrice, nous nous attendions à quelque chose de plus ambitieux comme un calendrier prévisionnel des travaux sur toute l’année 2021 pour obtenir l’ensemble des informations en un coup d’oeil.

Question 5

Question à Madame le maire. Un groupe de riverains se plaint de fumées désagréables et nocives émises par un restaurant de grillades très connu rue du Pont de Dreux depuis plusieurs années. La Ville aurait été avisée de cela lors d’une balade urbaine et vous auriez indiqué que vous alliez vous occuper de ce problème. Or les nuisances persistent toujours et sont d’autant plus difficiles à supporter actuellement avec le recours au télétravail et les températures en hausse. Au point que désormais, un des riverains ne sait plus comment s’y prendre pour que ce problème soit étudié et menace d’attaquer la ville en justice. Pourriez-vous s’il vous plaît apporter des réponses sur ce dossier à notre groupe mais aussi aux riverains qui subissent cette situation ?

Je pense en effet que vous vous voulez parler des Halles du Portugal, c’est important de nommer les choses, et en effet il exerce une activité d’épicerie et de vente à emporter de restauration rapide.Tout d’abord, je voudrais revenir sur l’éventualité de poursuivre la ville par un riverain, malheureusement tout ce qui devait être fait a été fait, une fois de plus nous avons encore respecté la loi, à chaque fois, ça serait compliqué de faire condamner la ville.La dernière commission de sécurité du 14 mars 2016 a donné un avis favorable à cet établissement. Lors de sa visite, la commission a prescrit un entretien et un nettoyage régulier des extracteurs de fumées. Bien entendu, et ce depuis bien avant 2016, personnellement j’habite pas très loin et depuis 20 ans, c’est une nuisance qu’on connaît, assez régulière,  et donc on travaille avec, et on se dit qu’on va essayer de trouver une solution abordable pour chacun.

Par suite d’un courrier de riverains, en novembre dernier, nous avons échangé avec le propriétaire pour envisager des mesures supplémentaires pour faire cesser le trouble, bien qu’il soit particulièrement difficile à caractériser et à constater en l’absence de constat d’huissier et de mesure régulière. Je vous rappelle que ce constat d’huissier, ces mesures régulières, c’est au particulier qui souhaite porter plainte de les faire pour démontrer qu’il a raison. On a préféré passer par d’autres négociations. Je me suis notamment rendue sur place en personne il y a un mois et demi. Le propriétaire a fait procéder à la modification de son installation il y a quelques jours, en changeant l’orientation de son extracteur de fumée et en ajoutant un filtre supplémentaire avec à la clé pour lui, un investissement conséquent. On est à plus de 40 000 €, je vous rappelle qu’on est en pleine crise sanitaire, voilà je pense qu’il a pris la conséquence des plaintes des riverains qui disaient que c’était compliqué, et je le comprends très bien, en plein confinement, à la maison, toute la journée. Voilà, et d’ailleurs c’est ce que les riverains disaient, ils disaient très bien que lorsqu’ils échangeaient avec lui, il n’était pas désagréable, je pense qu’il n’est pas désagréable.

La prochaine commission de sécurité qui doit se tenir le 12 avril 2021, sera justement l’occasion d’échanger de  ces questions. Compte-tenu de la bonne volonté du propriétaire, et bien que ces aménagements prennent toujours trop de temps pour ceux qui subissent les nuisances, nous n’en sommes pas encore à considérer utile le lancement d’une procédure contentieuse très coûteuse, longue et hasardeuse.

Réponse de Madame le Maire en visioconférence

Question 6

Les St-Cyriens âgés ayant été contactés par les services de la mairie et ayant reçu leur 1ère injection sont très satisfaits de l’organisation du centre de vaccination installé Place Sémard. Lors du dernier conseil municipal vous nous annonciez avoir reçu 600 doses et qu’à partir de fin mars des rendez-vous seraient disponibles sur Doctolib, pouvez-vous nous fournir une date plus précise ? Savez-vous combien de personnes ont été vaccinées dans le centre de St-Cyr depuis son ouverture ? 

D’autre part, avec quelles villes avez-vous pu obtenir des partenariats pour la prise en charge commune des frais liés à la mise en place de personnel pour la partie administrative et téléphonique ? Le centre d’appel que vous évoquiez a t-il pu être mis en place et si non pourquoi ?

Enfin, afin de contenir au plus vite l’épidémie, avez-vous déjà trouvé tout le personnel nécessaire ? Pour information à Vélizy les soignants de la ville ont reçu un formulaire d’inscription afin de se proposer comme volontaire rémunéré pour vacciner la population. Un appel auprès des soignants de la ville a t-il été réalisé à Saint-Cyr-L’Ecole ?

A partir du 4 avril, il sera possible de s’inscrire sur Doctolib. Il y a eu 2317 personnes vaccinées dont 360 St-Cyriens, je vous rappelle que le Centre accueille 8 villes et que lorsque nous avons le nombre de doses, elles sont dispatchées pour chaque ville au prorata du nombre d’habitants. Certaines villes ont fait le choix de nous aider à prendre en charge les frais : Fontenay, Bois d’Arcy, Vélizy, Le Chesnay-Rocquencourt, Bailly, Rennemoulin, Noisy-le-Roi. Pour les 3 dernières ayant moins de 5000 habitants et pour eux c’était compliqué de dégager un poste ; en revanche ils avaient moins de personnes à faire vacciner. Fontenay et Bois d’Arcy prennent l’équivalent d’un temps plein, Vélizy l’a fait dans l’intervalle tant que son centre n’était pas ouvert, Le Chesnay-Rocquencourt a accepté de mettre à notre disposition, un informaticien à la demande. Néanmoins, ce centre demande la participation de nombreux bénévoles et élus, au minimum 3 personnes qui se relaient en permanence, des médecins, des infirmiers, soit 6 personnes qui acceptent de venir chaque semaine. 

Le centre d’appels il y en a eu deux, un en interne avec les personnels volontaires, qui étaient sur des postes plus très occupés (culture, cinéma), ils sont employés à d’autres tâches, et donc, ils ont souhaité s’investir dans ce centre d’appels et ont contacté les personnes sur la liste des personnes vulnérables. Ensuite, depuis le 24 mars, nous avons fait appel à un centre d’appels , il est ouvert 6 jours sur 7 de 8H à 20H, en semaine et de 8H à 18H le samedi. Il fonctionne par un serveur interactif orientant les appels par ville et par demande. Les autres villes n’ont pas souhaité se joindre à nous, par exemple aux habitants de Bois d’Arcy, on communique le numéro d’appel de leur ville. Je sais que Noisy regarde car elle a eu des standards saturés la semaine dernière. Cela reste une possibilité ouverte.


Oui mais pas par nous. Dès le confinement au printemps dernier, j’ai rencontré le Professeur Ouazana, qui a un cabinet médical bien connu sur la ville de St-Cyr, qui est aussi maitre de conférence et enseignant à la Faculté de médecine de St-Quentin, il parlait de lieux où on pourrait vacciner en masse. Ce n’est pas mon métier et quand les vaccins sont arrivés, j’ai repris contact avec le professeur et c’est lui qui s’est chargé de toute cette partie. Nous avons les médecins qu’il faut ainsi que les soignants, ce n’est pas la ville qui a contacté les médecins, ce sont eux qui se sont mobilisés autour du Professeur Ouazana, ils n’ont pas fait de courrier, ils ont fait un groupe Whatsapp. A chacun sa méthode, en tout cas, ça fonctionne très bien. Depuis que le centre est ouvert aux autres villes, le professeur Ouazana a fait la même chose avec les médecins de ces communes.

Réponse de Madame le Maire en visioconférence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *